Sommaire

Dossier : Nationaliser les services publics et les industries vitales. Un projet novateur de la CGT (1918-1921)
Images : Georges Azenstarck dit Jojo (1934-2020)
Actualité : L’UIMM fer-de-lance du patronat
En débat : La gauche et la nation
Société : La troisième voie de l’ENA (1983-1986)

Extrait

Nationaliser les services publics et les industries vitales. Un projet novateur de la CGT (1918-1921)

par David Chaurand, directeur de l’IHS CGT

Au sortir du premier conflit mondiale, la direction de la CGT va placer en tête de ses revendications un plan inédit et élaboré de « nationalisations industrialisées » reposant sur le principe d’un retour à la collectivité des services et industries essentiels. « Intérêt général », « service public », « consomateurs, usagers »… des idées et un vocabulaire nouveaux imprègnent alors les discours syndicaux, non sans résistances. Retour donc sur l’après-Première Guerre mondiale et sur ce programme méconnu qui exercera pourtant une influence durable.

Cahier 142 – Mars 2017

Encore plus

Si vous souhaitez lire la suite, vous pouvez télécharger le PDF. Et si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez également vous abonner à nos Cahiers.

error: Ce contenu est protégé.
Share This