Présentation

Plus connus dans l’univers archivistique sous l’appellation « Fonds de Moscou», près de 600 boîtes d’archives ont été rendues à la CGT !

Spoliés par les nazis comme beaucoup d’autres « adversaires politiques », les documents de la CGT sont perquisitionnés au siège par l’occupant allemand en 1940 et parcourent ensuite un étonnant voyage. Expédiés par train dans les territoires du Reich, ces archives sont découvertes par l’Armée rouge en 1945. Considérées comme prises de guerre de l’URSS, ces archives françaises furent alors envoyées à Moscou auprès des autorités soviétiques. Elles sont alors classées, inventoriées et mises au secret sous la tutelle du KGB, conservées aux Archives spéciales centrales d’État de l’URSS à Moscou pendant plusieurs dizaines d’années. Après de nombreuses tractations dans les années 2000 entre la France et la Russie, ces centaines de boîtes, accompagnées de leurs inventaires en cyrillique, ont été restituées à la CGT.

Témoignages de l’activité de la CGT avant 1940, ces archives nouvelles éclairent les débuts de la CGT, la période de scission entre la CGT et la CGTU ainsi que celle du Front populaire. Ce fonds exceptionnel permet des perspectives de recherches inédites !

Les inventaires

Confédération 97 CFD A venir
Fédération   A venir
error: Ce contenu est protégé.
Share This