Sommaire

Dossier : La CGT, l’Internationale socialiste et Jaurès face à la guerre
Images : La CGT a rendez-vous avec… la jeunesse
Actualité : Un droit capitaliste du travail, rien de nouveau ?
Société : Un parc de loisirs de la CGT : le château de Jaumeron
En débat : 1884, la liberté syndicale au nom de la République

Extrait

La CGT, l’Internationale socialiste et Jaurès face à la guerre

L’été 1914 – ou plus exactement la charnière juillet-août – représente dans l’histoire du mouvement ouvrier un moment de grande tragédie. Au cours de ces quelques jours où la guerre s’établit en horizon immédiat, les classes ouvrières des pays glissant vers la catastrophe annoncée vont-elles pouvoir endiguer la vague chauvine et bloquer les logiques guerrières ? La question se pose dans toute la vieille Europe, mais surtout en Allemagne et en France. En tout cas, un certain internationalisme (notamment celui pensé par la CGT) va se mesurer à l’histoire et la vision de la révolution à faire va se reconsidérer.

Cahier 130 - Juin 2014

Encore plus

Si vous souhaitez lire la suite, vous pouvez télécharger le PDF. Et si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez également vous abonner à nos Cahiers.

Télécharger par rubriques

error: Ce contenu est protégé.
Share This