La conférence de Jean-Louis Robert est reportée au mardi 14 septembre 2021, à 14h.

Présentation du cycle de conférences

 

Sortir de crise. Les mécanismes de résolution des crises syndicales au cours de l’histoire.

Le syndicalisme traverse depuis déjà plusieurs décennies une crise dont on peine à voir l’issue. Ces derniers mois, la crise sanitaire l’a même fragilisé encore un peu plus en distendant davantage ses liens avec les salariés. Au cours de son histoire, le syndicalisme a connu d’autres périodes d’affaiblissement majeures, dans certains cas bien plus intenses et graves que celle rencontrée aujourd’hui. À chaque fois, il a tenté de trouver les solutions pour gérer la crise et remonter la pente. À travers quelques exemples diverses puisés dans la longue histoire de la CGT, l’IHS CGT entend revenir sur un certain nombre de crises de natures différentes, les recontextualiser, en saisir les principales caractéristiques et spécificités, et scruter comment elle a agi pour y faire face et en sortir. Sans volonté de fournir une recette ou un modèle de sortie de crise, ce regard porté sur le passé apportera des clés de compréhension utiles aux militants aujourd’hui face aux difficultés du moment.

Deuxième conférence du cycle : La CGT à l’épreuve de la Première Guerre mondiale

par Jean-louis Robert, historien, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Avec la guerre, le syndicalisme entre dans une crise d’ampleur sans précédent depuis la naissance de ce dernier. Complètement assommée et désorganisée par la mobilisation générale, la CGT connaît une chute brutale et massive de ses effectifs. L’essentiel des réformistes se rallient à l’Union sacrée. Son secrétaire général, Léon Jouhaux, est nommé « délégué à la nation », fonction destinée à « éclairer l’opinion publique » sur la nécessité de la guerre, puis coopté au Comité du secours national où il côtoie nationalistes, ecclésiastiques et patrons. Dans un contexte où la démocratie syndicale est au point mort, de nouvelles orientations se dessinent. Elles ne font pas l’unanimité. L’opposition entre réformistes et révolutionnaires monte d’un cran. Dans cette conférence, qu’il faut lier à celle à venir d’André Narritsens sur la scission CGT de 1921, Jean-louis Robert examinera donc la crise que connaît la CGT au cours de cette période et montrera à quel point ce qui s’y joue déterminera les bouleversements de l’après-guerre.

Les autres conférences du cycle

La première conférence a eu lieu le 6 avril 2021, avec Jérôme Beauvisage  sur le thème « 1908-1910, crise à la CGT ». Pour la regarder : https://www.ihs.cgt.fr/

 

  • 30 septembre 2021 : « 1921, scission à la CGT », par André Narritsens.
  • 12 octobre 2021 : « Le syndicalisme à l’épreuve de la Première Guerre mondiale », par Danielle Tartakowsky.
  • 25 novembre 2021 : « 1947, scission à la CGT », par Elyane Bressol.
  • 14 décembre 2021 : « Sortir de crise. Les exemples des dockers de Marseille et des métallurgistes de Peugeot, Citroën », par Michel Pigenet et Vincent Gay.
  • 1er février 2022 : « La crise syndicale des années 1980-1990 ».

Pour s’inscrire

Cycle de conférences destiné à tout public.

Pour s’inscrire et recevoir les codes zoom : ihs@cgt.fr

La conférence sera diffusée en direct sur la page Facebook de l’IHS CGT : https://www.facebook.com/ihscgt

error: Ce contenu est protégé.